Elle - 2.02.2018
Miren Bengoa, inspirante et engagée

Né en 2013, le Comité ONU Femmes France réunit des volontaires issus de tous horizons et regroupant des compétences complémentaires, engagés en faveur des droits des femmes et de la promotion de l’égalité femmes-hommes. Avec plus de 83% de collaboratrices et des milliers de clientes, c’est tout naturellement que Guérin Joaillerie est sensible à cette cause. Rencontre avec la présidente et co-fondatrice du mouvement, Miren Bengoa.

Pouvez vous décrire votre parcours professionnel ?

C’est à 22 ans que j’ai découvert le monde humanitaire, lors d’une première mission pour MSF aux Philippines. Comme je me destinais au journalisme, cette expérience a bouleversé mon plan de carrière. En effet, j’ai ensuite étudié le développement international en partant en Afrique de l’ouest, puis j’ai rejoint une ONG en Suisse dédiée à la protection de l’enfance.

J’ai eu la chance de pouvoir travailler au sein d’organisations internationales comme UNICEF et d’associations dans un grand nombre de pays, dont l’Egypte, l’Equateur, le Cameroun et le Sénégal. Je me suis spécialisée dans le domaine de la santé maternelle et naturellement, en rentrant en France, j’ai souhaité m’engager pour la cause des femmes. Cet engagement se traduit aujourd’hui par mon action bénévole au sein d’ONU Femmes France, qui fêtera ses 5 ans en 2018, et j’ai rejoint également une fondation privée dédiée à l’autonomisation des femmes dans le monde.

Votre engagement auprès d'associations semble avoir rythmé votre vie personnelle et professionnelle. D'où vient cette sensibilité ?

Très probablement ce sont les influences de mon grand-père, médecin de campagne au Vénézuela puis nutritionniste international à l’OMS, mon père et d’autres membres de la famille engagés dans la santé publique qui m’ont inspirés mon engagement pour l’action sociale. J’ai aussi eu la possibilité de rencontrer des personnes dont le parcours international a toujours été un modèle pour moi. Cela a suscité mon attirance pour le monde de la solidarité et ma passion pour le développement humain.

En tant que présidente et co-fondatrice du Comité ONU Femmes France, quels sont vos objectifs à long terme ?   

Notre association est devenue un relais important et reconnu sur les questions d’égalité femmes-hommes grâce au travail exceptionnel mené au niveau international par ONU Femmes. Rien n’aurait été possible sans l’engagement formidable des bénévoles ici en France. Nos ambitions pour les prochaines années sont de renforcer notre structure pour pouvoir rayonner au niveau national et développer des partenariats encore plus forts permettant de mobiliser les jeunes, les médias et les décideurs pour faire avancer l’égalité sous toutes ses formes.

Des projets importants pour l'association en 2018 ?

Nous aurons l’occasion unique en 2018 de célébrer nos 5 ans d’activité, en mobilisant des artistes au cours de la HeforShe Arts Week, notamment. ONU Femmes France portera encore plus loin la campagne mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, Orange Day, qui s’organise en novembre autour de l’engagement des villes, des entreprises, des universités et des associations féminines françaises. Avec les mouvements #MeToo et la grande cause nationale annoncée par le gouvernement, nous pensons voir avancer des chantiers importants pour les droits des femmes, comme l’égalité salariale, une plus grande prise de conscience et refus des violences et du harcèlement, des budgets plus importants dédiés à offrir les mêmes chances aux filles et aux femmes dans l’accès à des métiers qualifiés, des services adaptés etc.

Qu'est ce qui vous inspire au quotidien ?

J’essaie d’observer chaque jour un changement positif dans mon environnement, même si il reste modeste. Je sais que notre cause avance si on constate un progrès chaque jour dans la dénonciation du sexisme dans la publicité par exemple ou en mettant plus en valeur les femmes leaders dans les médias, le monde économique ou la culture.

Quel lien pouvez vous faire entre le monde de la joaillerie et votre association ?

La joaillerie est pour beaucoup de personnes un symbole de l’excellence et de la qualité. Ce sont des valeurs que nous portons également dans l’action en faveur des filles et des femmes car ONU Femmes est ancrée dans une vision universelle des droits et avec la volonté de faire coopérer de manière inclusive les différents acteurs politiques,  sociaux et économiques.