Elle - 25.04.2017
Daphné de Jenlis, une carrière qui brille

Diplômée de l’Essec, Daphné de Jenlis fait partie de ces jeunes femmes à la carrière brillante. Aujourd’hui Directrice Générale de Louis Pion après un passage à la direction des achats, elle a rejoint les Galeries Lafayette en tant que directrice du planning stratégique en 2008. Une évolution rapide et exemplaire au sein d’un groupe multi-facettes dont fait partie Guérin Joaillerie. Rencontre.

Daphné, pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours ?

Le fil rouge de mon parcours est ma passion pour le retail.

J’ai commencé ma carrière dans le cabinet de conseil McKinsey où j’appartenais à la practice Consumer Goods et Retail. J’y ai eu la chance inouïe de travailler pour de grandes marques de luxe et de distribution et ainsi être très vite plongée au cœur des enjeux du métier.

J’ai ensuite rejoint le Groupe Galeries Lafayette – entreprise familiale animée par des marchands.

Que ce soit dans les grands magasins, dans nos boutiques de centre ville, de centre commerciaux, ou même encore dans les boutiques d’aéroport, c’est un secteur dans lequel il faut avoir un grand sens du détail, le goût du service et une capacité à toujours regarder en avant.

Pourquoi avez-vous eu envie d’évoluer dans l’univers du luxe ?

Je ne considère pas que je travaille uniquement dans le Luxe. Chez Louis Pion et Royal Quartz nous servons tous les clients avec une offre qui va de l’accessible (chez Louis Pion) jusqu’au Luxe (chez Royal Quartz). En revanche, c’est cette exigence propre à l’univers du luxe qui m’anime au quotidien.

Nous avons la chance de distribuer des produits magnifiques qui portent une émotion particulière. Dans notre dernier magazine "Royal Quartz", nous avons interrogé trois de nos fidèles clients et clientes. Tous se rappellent avec précision le moment où ils ont reçu ou acheté leur première montre. En tant qu’enseigne, notre rôle est de faire en sorte que cette expérience soit unique et inoubliable.

Lorsque vous étiez directrice adjointe des achats accessoires aux Galeries Lafayette, quel était l’univers qui vous plaisait le plus (maroquinerie, joaillerie, solaire) ? Pourquoi ?

J’ai un attachement particulier pour la Solaire. Déjà, il y a la recherche incroyable qui est menée autour du produit par les fabricants : sur le style, le porté, les matières. Sur un support qui n’est pas simple, il y a une très grande créativité. Ensuite, j’aime savoir que les femmes peuvent - pour un prix abordable - s’acheter et porter un petit morceau du rêve que véhiculent les marques.

Comment décririez-vous la marque Louis Pion ?

Louis Pion c’est une enseigne « concept store » autour de la Montre, de ses tendances et de tout ce qui l’habille. On y trouve une sélection de marques horlogères dans l’air du temps mais aussi des montres connectées et leurs accessoires, du bijou et de la petite maroquinerie pour accompagner un style.

Mais Louis Pion c’est aussi notre propre marque de montre. Nos stylistes dessinent des collections de qualité aux lignes et aux couleurs de la saison et cela pour un prix abordable !

Chez Louis Pion, chaque montre porte un nom et nous sommes très fiers de nos derniers nés : Nino, Nina, Marin et Marine.

Pour vous, la montre est-elle toujours aussi tendance ?

La montre est plus que jamais dans la tendance et cela dans toutes les gammes de prix. Alors que l’heure est partout sur nos smartphones, ordinateurs et autres, on n’a jamais autant vu les jeunes porter de montres. La montre est devenue un accessoire de mode que l’on marie avec sa tenue et que l’on change au rythme des tendances.

En ce moment c’est le grand retour du vintage avec ces boîtiers extra plats et très sobre avec une fine maille milanaise ou un cuir lisse en guise de bracelet.

On voit aussi arriver de nouvelles marques qui dynamisent le marché et suscitent l’envie chez les clients. Ce sont des marques comme Cluse ou Daniel Wellington qui font parler d’elles sur les réseaux sociaux.

Quels sont les clés d’une montre qui marche ?

La montre est un objet très complexe dans lequel il y a énormément de savoir-faire et de secrets. Mais la clé du succès c'est un design bien pensé, une qualité irréprochable et une élégance intemporelle. Par exemple, cela fait plus de 20 ans que nos collections Victor et Victoire sont nos meilleures ventes. Avec l'aide de nos designers, on les fait évoluer, on les modernise mais  toujours dans un style  qui plaît à nos clients. 

Quel est votre modèle Louis Pion favori ?

Je porte une montre Nina en or rose. Son cadran est tout simple avec juste des indexes bâtons en or rose. En revanche, je change de bracelet tout le temps. Avec notre système illico, je peux très facilement mettre un bracelet en cuir ou choisir le bracelet nato assorti à la couleur de mon sac.

Est-ce que vous aimez l’univers de la joaillerie ? Qu’est-ce que les bijoux signifient pour vous ?

L’univers de la joaillerie a beaucoup de similitude avec celui de l’horlogerie. On est dans des achats à la fois de plaisir mais aussi de grande émotion. Ce sont des moments impliquants et forts pour nos clients.

Chaque bijou que je porte est intimement lié à un événement heureux de ma vie.

C’est pour cela que j’aime les porter en accumulation. Je les mélange des joncs, des chaines sur le poignet. J’ai en particulier mon bracelet étincelle en quartz fumé de chez Guérin Joaillerie qui met une touche de couleur.

Est-ce que vous avez un bijou particulièrement cher dans votre histoire personnelle ?

J’ai reçu un bracelet Love pour la naissance de ma fille. Son nom et sa date de naissance y sont gravés à l’intérieur. Elle sait déjà que je lui donnerai pour ses 18 ans. Il ne me quitte jamais même s’il me fait sonner à tous les portiques d’aéroport.

Qu’appréciez-vous dans l’univers de Guérin ?

J’aime la fraîcheur des collections. On sent que ce sont des bijoux dessinés par des femmes pour des femmes. Chaque pièce est tout en détail et en subtilité, comme de la dentelle pour certaine ou une goutte d’eau pour d’autres.

Si vous pouviez choisir un bijou de la marque, lequel serait-ce ? Pourquoi ?

Ce serait l’iconique de la marque : la bague diamant de rosée. Mais celle que j’ai choisie a la particularité d’être pavée de diamants bruns.

Cela lui donne un côté un peu rock qui me plait.

Lorsque vous quittez vos habits de femme d’affaires, qu’aimez-vous faire de votre temps ?

Dès que j’ai un moment, je le passe avec mes enfants. Parfois à faire le taxi d’une activité à l’autre mais souvent à jouer et découvrir le monde avec eux. J’adore leur apprendre à se servir de leurs mains : on fait de la couture, du dessin, des bricolages.

Votre péché mignon ?

On a une tradition dans la famille, le vendredi soir, c’est « soirée pizza ». On passe chez "Pizza Chic" les chercher à emporter et ensuite c’est dégustation devant un film en famille.

C’est mon moment cocon préféré de la semaine.