Elle - 14.02.2017
Charlotte Dieutre, engagée pour une mode durable

Imaginer une ligne de vêtements 100 % traçable et durable, c’est l’idée folle lancée par Charlotte Dieutre et ses deux acolytes en 2014 lors d’un challenge innovation au sein du groupe Galeries Lafayette. À l’époque responsable RSE, elle est aujourd’hui responsable d’une collection unique en son genre. Lancée en 2016, Fashion Integrity se compose d’une sélection de 5 Essentiels indispensables
 à toute garde-robe, en coton biologique et équitable. Et surtout, elle est entièrement traçable, de la récolte de la matière première jusqu’au magasin. Rencontre.

Charlotte, pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours ?

J’ai un parcours assez atypique, j’ai fait plein de choses. J’ai une formation journalistique et cinématographique. J’ai commencé dans la presse pro « L’environnement Magazine », j’ai ensuite travaillé en agence de pub puis de communication puis j’ai travaillé dans l’industrie où je me suis occupée de communication RH. Ensuite j’ai fait du conseil digital en indépendante puis j’ai rejoint le Groupe Galeries Lafayette pour m’occuper de la communication corporate et de la RSE (Responsabilité social et environnementale). Au bout de 2 ans j’ai laissé la communication pour m’occuper de Fashion Integrity le projet gagnant du concours sur l’innovation lancé par le Groupe. Et depuis 6 mois j’ai laissé la RSE pour m’occuper de l’accélérateur de startups du Groupe. Je suis moins impliquée sur la partie opérationnelle de Fashion Integrity, je me concentre plus sur la partie vision, stratégie.  

Comment est né le projet Fashion Integrity ?

Nous étions 3 amis / collègues du Groupe qui souhaitions participer au challenge innovation lancé en interne auprès des 14 000 collaborateurs. Le challenge nous a intéressés et nous avions plein d’idées, nous avions d’ailleurs proposé 5 projets. Fashion Integrity qui s’appelait avant "100% traçabilité" était pour nous l’un des plus forts, des plus prometteurs. L’idée nous est venue du constat des efforts menés par les Grandes entreprises sur les audits sociaux et environnementaux à une moment certes clé de la chaîne de production la confection. Cependant le reste de la chaîne n’est pas audité et surtout nous n’avions pas de visibilité sur la chaîne de A à Z. On s’est dit que ce serait innovant de connaitre la chaîne complète, chaque étape, et d’assurer la responsabilité sociale et environnementale de chacune d’elle.

En quoi est-ce important pour vous de tendre vers une mode transparente et durable ?

C’est important pour tout le monde, personne n’a envie que des enfants travaillent, que des gens meurent car le lieu de travail n’est pas sécurisé, que des substances toxiques soient dans les produits…

Personne. Nous on s’est juste dit que les Galeries Lafayette avec l’ambition de devenir « la référence mondiale d’un commerce à la française éthique et responsable » avait un rôle à jouer. Nous pensions que c’était bien pour le Groupe et surtout que nous aurions un peu de moyens et il en faut car le challenge est très très difficile à relever et qu’en plus nous aurions de la visibilité pour embarquer les autres marques, la société civile, les partenaires…Nous sommes d’ailleurs en open data complète sur nos partenaires.

Pourquoi avoir fait le choix du coton bio dans un premier temps ?

Au début nous avons interrogé le parc fournisseur GL pour essayer de remonter la filière, ce n’était pas possible, les directeurs d’usine ne pouvaient pas remonter la chaine complète. On s’est dit qu’il fallait partir du champ, de la culture. Après des semaines de recherche, on a trouvé un partenaire suisse Remeï qui avait cette traçabilité complète avec du coton bio. Il était le partenaire idéal, dans la même démarche de transparence et d’engagement. Les étapes filage, tricotage, teinture, confection, certifiées et un vrai programme social auprès des agricultures (formation des agriculteurs, prix premium, écoles pour les enfants…)

Quels sont les retours des clients des Galeries Lafayette ?

Les clients sont très sensibles à la démarche mais nous sommes tous pareils c’est le produit qui nous séduit en premier, c’est pour cela qu’on a voulu faire des produits fashion, qui plaisent, la démarche de traçabilité est la cerise sur le gâteau.

Il y a un gros travail de sensibilisation. Pour nous ce qui est important c’est d’avoir un produit de qualité, avec un prix accessible pour un produit beau et engagé. La mode touche l’affectif, le plaisir, le pari de Fashion Integrity c’est de faire plaisir et d’avoir un achat déculpabilisant.

Quels sont vos trucs et astuces au quotidien pour une consommation durable ?

Mes gestes au quotidien sont plutôt classiques je fais attention. Je trie mes déchets, je limite les consommations d'électricité et d'eau de la famille. Je recycle systématiquement les vêtements, et ma fille doit à chaque nouveau jouet en donner un dont elle ne se sert plus.

Bien coupée, d’un style épuré et dans l’air du temps, la collection Fashion Integrity n’a pas sacrifié le style au développement durable. Quelles ont été vos sources d’inspiration ?

Le style c’est la clé du succès personne ne veut acheter un objet qui ne lui plait pas. Nous voulions des produits Fashion et durables pour ne pas qu’ils deviennent trop vite des déchets. Nos inspirations étaient plutôt vers des marques avec des bons basiques APC, Muji, Uniqlo, COS… mais rapidement les stylistes sont allées puiser dans leurs idées et proposé des produits plus mode comme le t-shirt à rayures avec des manches amples style kimono. C’est le hit de la collection.

Quelle est votre pièce préférée de la collection ?

J’ai des goûts très classiques, j’aime beaucoup le top marin avec le col officier.

Quel bijou de Guérin Joaillerie choisiriez-vous pour lui être assorti ?

J’aime évidemment beaucoup la bague or blanc Diamants de Rosée et le collier Les Pépites d'Or.

Attrayants et durables, les vêtements de la collection Fashion Integrity offrent aux Galeries Lafayette la possibilité de tout dire à ses consommateurs. Une traçabilité sur mesure qui ouvre la voie vers une mode honnête et responsable.