Elle - 13.02.2018
La brillante interview du groupe Brigitte

Brigitte, un duo amical et musical qui côtoie le sommet des charts depuis 10 ans déjà. Depuis le buzz créé suite à leur reprise de NTM, "Ma Benz", le groupe composé de Aurélie Saada et Sylvie Hoarau, a sorti un EP et cinq albums qui ont suscité beaucoup d’engouement. Le dernier en date leur a d’ailleurs valu une nomination pour les Victoires de la Musique 2018. Côté style, les deux jeunes femmes, jumelles de cœur, n’hésitent pas à exprimer leur propre personnalité, notamment avec des bijoux. Chez Guérin Joaillerie, on est fan, et aussi enchanté de vous faire partager cette brillante interview.

Vous brillez depuis 2010. D'où vient votre nom de scène "Brigitte" et comment votre duo est-il né ?

Sylvie : Avec Aurélie on s’est rencontré en 2004 et on avait chacune nos projets respectifs. On a commencé à travailler ensemble pour le deuxième album solo d’Aurélie. En 2007, elle m’a invitée à déjeuner en me disant qu’elle avait quelque chose à me proposer. A la fin du déjeuner, comme une demande en mariage, elle m’a demandé si je voulais former un duo musical avec elle. J’ai dis oui tout de suite, sans vraiment me poser de questions. De une fois par semaine, on s’est mis à se voir tous les jours. Au bout du 6ème morceau, on a commencé à se prendre au jeu avec des séances photos puis des concerts. Il a donc fallu réfléchir au nom du groupe. Un duo, deux filles, assez inattendu pour l’époque  !

Avoir un prénom pour nos deux voix, on a tout de suite trouvé ça amusant, mais aussi paradoxal. D’un côté, “Brigitte” évoque pour nous les sex symbols comme Brigitte Bardot ou Brigitte Fossey... De l’autre, on retrouve dans ce prénom quelque chose de familier. On connait tous une Brigitte dans notre entourage  ! La maman, la boulangère, la dame de la cantine..

Comme pour Guérin Joaillerie, la femme, au sens large du terme, semble être au cœur de votre réflexion artistique. Comment vous inspirent-elles au quotidien ?

Sylvie : En tant que duo de femmes, nous avons été très vite présentées comme féministes alors que là n’était pas notre première intention. Nos chansons parlent de nous, de nos vies de femmes. De façon inconsciente, voir involontaire, elles ont fait de nous des féministes. Cela fait plus de 10 ans que “Brigitte” existe et les femmes sont évidemment au cœur de nos chansons. Plus que les femmes, ce sont les relations humaines qui nous inspirent au quotidien. Les relations entre les femmes et les hommes, entre les mères et les enfants...

Jumelles de cœur, vous tenez pourtant à exprimer votre personnalité. Quelle place accordez vous à la mode ?

Sylvie : Je sais pas si on est vraiment intéressé par la mode. En tout cas moi je n’y connais absolument rien ! Un peu plus depuis qu’on nous invite à des défilés [rires]. Ce qui nous intéresse, c’est le style. Mélanger les genres, le vintage avec le récent et les pièces qu’on aurait pas idée de porter ensemble. On s’est mutuellement beaucoup encouragé à porter des pièces très visuelles, des robes de diva pour nos concerts [rires] un peu comme des petites filles qui imaginent leur vie de femme.

Et pour ce qui est des bijoux ?

Sylvie : On a des manières assez différentes de porter les bijoux. Aurélie en porte beaucoup, moi beaucoup moins. Souvent je les enlève le soir et j’oublie de les remettre le matin. Je ne suis jamais très bien réveillée le matin [rire]. J’aime bien les bijoux anciens que mon mari m’a offerts. J’ai aussi un joli bracelet en argent qui appartenait à sa tante. Je ne me suis jamais acheté de bijoux, par contre j’aime en offrir à mes proches !

Aurélie : En effet je porte beaucoup de bijoux, vraiment beaucoup [rires]. Je les accumule à outrance et j’ai un lien très particulier avec eux comme s'ils étaient des grigris, des souvenirs que je promène avec moi. Certains viennent de mes amis, d’autres de ma mère, grand-mère, sœur… bref, tous les gens que j’aime. Je ne les quitte jamais, même pour dormir. 6 colliers, 8 bagues, 7 bracelets… Imaginez le temps que ça me prendrait [rires]. C’est comme si mes bijoux faisaient partie de moi !

Portez vous des bijoux Guérin ? Si oui, y en t'il un qui vous fait vibrer plus qu'un autre ?

Aurélie : Tout à fait, j’en porte ! Celui que je préfère est la chevalière en or rose et onyx noir de la collection Fil Diamants de Rosée . Je l’adore !

Sylvie : J’ai deux bagues Guérin que j’aime beaucoup. Une bague en or rose et diamants bruns de la collection Diamants de Rosée et une bague Rose Marais dessinée par Delphine Manivet. J’ai une succès fou avec la dernière ! C’est la première fois que l’un de mes bijoux fait autant d’effet autour de moi.

Et si vos bijoux Guérin était une chanson ?

Aurélie : Peut-être “La Morsure”. Cette chanson a un côté mystique, magique qu’on retrouve dans les bijoux Guérin.

Sylvie : J’ai aussi pensé à “La Morsure” !

Vous êtes aussi fan que nous ? Leur prochain concert à l’Olympia affiche déjà complet mais nous avons le plaisir de vous annoncer que “Brigitte” tiendra une série de concerts à la mythique salle Pleyel le 13, 14, 15 et 16 décembre 2018. Ouverture de la billetterie très prochainement !